Eviter la formation d’émulsion

Le pompage d’hydrocarbures de faible épaisseur, en se mélangeant à l’eau, crée une émulsion de type «mayonnaise». (Ce traitement limite la récupération à 5 m3/h).

Système classique actuellement utilisé

Le pompage d’hydrocarbures de faible épaisseur produit une émulsion (mayonnaise) de très grande viscosité : 350 000 centistokes (cSt).

Les pompes qui n’acceptent qu’un maximum de 100 000 cSt doivent être modifiées par adjonction d’une ceinture d’eau chaude pour fluidifier le transit, ce qui rend le transfert difficile.

L’émulsion produite ne peut être stockée directement dans les cuves, car trop visqueuse, mais doit être chauffée à 35° dans des trémies pour séparer les hydrocarbures de l’eau.

Utilisation de trémies

  • L’émulsion arrive à température ambiante dans la cuve (1).
  • La trémie est munie de serpentins qui ne doivent pas dépasser 60°C (oil flash point).
  • La cuve pleine d’émulsion est chauffée à 35°C, température à laquelle le mélange se sépare en eau et pétrole (2).
  • L’eau obtenue qui reste chargée en particules d’hydrocarbures ne peut être rejetée que dans la zone polluée.
  • Les hydrocarbures restants sont stockés dans le tanker.

Inconvénients

La vitesse de ramassage est conditionnée par le temps nécessaire pour porter l’émulsion de la température ambiante à 35°C, sans que la source de chauffage ne dépasse le flash point du pétrole (60°C)).

Le traitement de l’émulsion est le véritable rythme de ramassage des hydrocarbures, qu’elle que soit la puissance des pompes, soit moins de 5 m3/h.

La solution Ecoceane

  • Notre système de ramassage ne crée pas d’émulsion en récupérant les hydrocarbures.
  • Les hydrocarbures sont stockés flottants et en épaisseur dans le séparateur.
  • La viscosité maximale du fuel lourd est de 50 000 cSt, nos bateaux sont équipés de pompes pouvant transférer un pétrole allant jusqu’à 100 000 cSt.

Nous ne transférons dans les supply ou pétroliers que des hydrocarbures purs, donc sans émulsion.

Fontionnement du séparateur

Eviter la formation d'émulsion

  • Le skimmer complet flotte sur l’eau, avec la pompe d’aspiration placée dans l’hydrocarbure
  • Une fois que tout l’hydrocarbure de la chambre a été transféré, le senseur de niveau coupe automatiquement la pompe. La pompe se remet en route dès que de l’hydrocarbure a été récupéré.

PENDANT LE TRANSFERT LETRANSFERT DES HYDROCARBURES S’EFFECTUE EN CONTINU, DE MANIERE ILLIMITEE.

Cas special

Si la pollution récupérée est déjà émulsifiée par l’environnement, elle ne peut être transférée si le séparateur est rempli d’émulsion: cette pollution est isolée et réchauffée au moyen du keel cooling et un générateur, afin de séparer l’hydrocarbure de l’eau.

Eviter la formation d'émulsion
NOUS NE TRANSFERONS QUE DES HYDROCARBURES PURS.

Télécharger la présentation détaillée de cette gamme de produits Visitez notre galerie de vidéos pour cette gamme de produits